Un conseil
Sélectionner une page

Pour qui ?

QUI PEUT DEVENIR CHEF D’ENTREPRISE ?

Pourquoi ?

POURQUOI VOULOIR DEVENIR
CHEF D’ENTREPRISE

Quand ?

Demarrer
Ce qui vous retient 

Comment ?

comment devenir
Chef d’entreprise

Où ?

Où INSTALLER SON

ENTREPRISE

la gestion c’est quoi ?

la gestion c’est quoi ?

la solution langroup

la solution langroup?

le questionnaire

REPONDEZ ET ENVOYEZ
LE QUESTIONNAIRE

Les métiers

Les métiers

le concept langroup

le concept langroup

4
  • Tout le monde, et vous en particulier; oui mais …
  • La réussite, c’est d’abord le commercial : avez-vous des clients potentiels qui vous font confiance et sont prêts à vous passer des commandes, suffisamment pour créer une activité continue, stable et rémunératrice
  • Êtes-vous capable de faire vos devis, d’estimer vos marges, tout en étant dans les prix de marché
  • Maîtrisez-vous votre métier sans avoir besoin de conseils extérieurs
  • Pouvoir répondre ‘’oui » à ces quatre questions est une condition indispensable pour votre réussite, le reste est secondaire et nous sommes là pour nous en occuper
  • Accessoirement, savez-vous gérer une équipe, dans la perspective d’un développement ultérieur
5
4

Tout le monde voudrait, enfin presque, oui mais …

  • Un chef a la capacité de décider et d’agir seul
  • Un chef a le sens du relationnel, du compromis, de la négociation,
  • Un chef est un commercial, il sait se vendre et vendre son savoir faire
  • Un chef apporte des solutions, pas des problèmes, encore moins des conflits
  • Un chef est une personnalité qui s’impose, que l’on écoute
  • Un chef est crédible, on peut lui faire confiance, il tient ses engagements

Si vous pensez détenir ces qualités, on comprend que vous vouliez devenir chef pour les avantages tels que :

  • Je veux retirer les bénéfices de mon travail
  • Je ne veux plus dépendre d’un chef
  • Je veux être libre, travailler comme je veux, quand je veux, faire un travail qui me
  • plait, ne rien devoir à personne
  • Je veux traiter d’égal à égal avec mes clients
5
4

Vous formez le projet, depuis plus ou moins longtemps de devenir chef d’entreprise. C’est une ambition, un rêve, un idéal, une obsession même. Vous en avez les capacités. Vous êtes freiné dans votre projet par quelques inconnues et obstacles :

  • Le manque de sécurité financière pour vous et votre famille
  • La perte de vos droits aux fameuses indemnités de Pole Emploi en cas d’échec
  • La peur de l’inconnu
  • Le manque d’expérience
  • Vos moyens financiers limités, la peur de manquer de liquidités
  • La peur d’échouer et de ne pas pouvoir revenir en arrière

Ces craintes sont légitimes et surtout elles sont réelles. 50 % des entreprises ne passent pas la cinquième année. Les deux premières années peuvent être très difficiles financièrement. L’échec peut être lourd de conséquences.

5
4

Beaucoup d’options existent pour se lancer dans une carrière d’entrepreneur :

  • Pour choisir la forme de son entreprise
  • De la micro entreprise, du statut d’auto-entrepreneur jusqu’à la SA

Pour créer c’est assez simple, c’est par la suite que cela se complique
Non seulement le choix est large, mais une fois la forme choisie, il est coûteux et difficile d’en sortir en cas d’échec.
Et si l’on a fait le mauvais choix, si les résultats ne correspondent pas au attentes, la sortie a un coût

5
4

Là aussi les options sont multiples :

  • Chez soi, si on est propriétaire
  • En domiciliation
  • Dans une pépinière d’entreprise

Le bon choix est crucial, et quel qu’il soit, cela crée une obligation à long terme.

5
4

Ce qu’implique la gestion d’une entreprise
Avez-vous l’expertise Economique, Juridique
Aurez-vous une Trésorerie suffisante
Aurez vous le temps après vos journées de travail de traiter la paperasserie ?

  • Une fois l’entreprise créée, quelle que soit la forme, vous traînez un boulet administratif, comptable, financier et juridique.
  • La liste des obligations est longue et peut prendre de 20 à 30 % de votre temps et absorber vos économies.
  • A conditions aussi que vous appreniez toutes les arcanes des formalités administratives, que vous ne confondiez pas TVA avec bénéfice, que vous sachiez qu’en France les charges sociales sur les salaires comptent autant que le salaire net, que vous ayez un minimum de connaissance comptable, que vous ne confondiez pas trésorerie et bénéfice, que le juridique ne soit pas une inconnue pour vous, que vous connaissiez toutes les obligations du chef d’entreprise

De la même façon que plus aucun chef d’entreprise ne saurait être autonome pour établir des bulletins de paie ou produire son bilan, la gestion est aussi une affaire de professionnel. La gestion est un métier de plus en plus compliqué aujourd’hui avec de nouvelles règles imposées chaque jour par le législateur pour protéger, le salarié, le consommateur, l’état, les collectivités et le chef d’entreprise lui-même. Devenir gestionnaire d’une entreprise, aussi petite soit-elle, ne s’improvise pas et si l’on peut s’en décharger sur un professionnel, c’est plus prudent. Les erreurs de gestion peuvent coûter beaucoup de temps et d’argent.

Qui peut gérer votre entreprise et vous aider à respecter vos obligations sans en oublier. Pour une petite entreprise, votre comptable peut s’en charger. L’affaire a un coût dont vous n’avez peut-être qu’une vague idée. Mais un Expert Comptable n’a pas les outils informatiques pour vous gérer efficacement.

5
4

Avant de vous lancer, il est préférable d’évaluer toutes les options disponibles comme alternatives à la création d’entreprise, qui peuvent vous apporter une solution répondant à vos projets.

  • Le statut d’auto-entrepreneur est relativement simple à gérer, surtout si votre objectif n’est que d’offrir des prestations intellectuelles, de travailler seul et de générer un chiffre d’affaire limité.
  • De même le portage est une solution pour les prestations intellectuelles ou manuelles limitées.
  • Si votre projet est d’offrir des prestations manuelles et intellectuelles, nécessitant des moyens, des investissements, des locaux, une structure juridique plus adaptée est nécessaire : EURL, SARL, SAS ou SA (L’association loi de 1901 peut aussi être une solution)

La solution LANGROUP vous permet de surmonter les obstacles qui vous faisaient hésiter, tout en étant le seul maître de votre activité :

  • La solution LANGROUP est une alternative à tous les statuts précédemment évoqués, moins coûteuse, très souple, très simple qui ‘’boostera’’ votre productivité.
  • Pas de besoin de créer votre entreprise, vous gardez le statut de salarié sans changement et tous les avantages qui vont avec : Pole Emploi, Mutuelle, Prévoyance, Retraite, Assurances Responsabilité civile et Décennale.
  • Vous êtes totalement déchargé des contraintes comptables, financières, juridiques, sociales et des responsabilités attachées au statut de mandataire social.
  • Vous pouvez vous développer sans limite, nous gérons pour vous, moyennant un pourcentage fixe sur votre chiffre d’affaires : vous facturez zéro, cela vous coûte zéro.
  • Votre travail vous est payé dès que vos factures sont établies, sans attendre le règlement client (Sauf clients insuffisamment solvables, sans garantie de crédit)
    Vous pouvez commencer quand vous voulez et arrêter quand vous voulez, aucun engagement à long terme.
  • Envoyez vos réponses aux quelques questions ci-après à l’adresse contact@LANGROUP.fr et étudions ensemble votre projet.
5
4

Si oui

6 + 10 =

5
4

Les métiers possibles au sein de ‘’LANGROUP’’

Les catégories de métiers sont accueillies au sein de SAS (Société Anonyme Simplifiée) spécialisées de 10 à 20 membres salariés. La spécialisation se justifie pour ajuster au mieux le type d’assurance requise, le taux d’accident du travail, le niveau de qualification, le type de gestion, le niveau de commission.
Les principales catégories sont :

  • Les entrepreneurs du second œuvre du bâtiment : Electricité, Tuyauterie-soudure, Plomberie chauffage climatisation; couverture, petite maçonnerie, charpente métallique, charpente bois, isolation, ravalement, peinture
  • Travaux spéciaux du Bâtiment : principalement les travaux en hauteur ou en confinement
  • Les activités Télécoms : relais GSM et FH, déploiement fibre optique, mise en service et mesures
  • Informatique : maintenance et programmation
  • Prestations de conseil : Gestion, analyse, coaching, marketing, production, design, conception, gestion de projet, conducteurs de travaux, études, plans de recollements

CAS DES METIERS AU SERVICE DES PARTICULIERS :
Si votre chiffre d’affaires est inférieur à 50 000 € HT par an, si vous ne vendez que votre prestation, sans supporter d’achats de fournitures, le statut d’autoentrepreneur vous conviendra le mieux. En effet le statut de salarié comporte 30 % de charges sociales de plus que le statut d’autoentrepreneur et si vous n’achetez presque rien, la récupération de la TVA ne compensera pas les charges sociales plus importantes.

5
4

Le concept ‘’LANGROUP’’ permet de gérer tout type d’activité,
Encore faut-il bien connaitre vos besoins.

Selon votre métier, vos besoins de gestion ne seront pas les mêmes et le coût non plus. Pour vous permettre de peaufiner votre business plan et la gestion de vos opérations, nous devons définir des coefficients qui permettront un simulation de vos revenus :

Le pourcentage fixe appliqué sur votre chiffre d’affaires pour vous gérer, dépendra :

  • De votre métier et de l’assurance RC (Eventuellement décennale) qui s’y rattache
  • Du type de gestion dont vous aurez besoin : complexité de votre facturation, de vos achats, de vos besoins en salariés intérimaires, CDD ou CDI pour constituer votre équipe.
  • De la solvabilité de vos clients et de vos besoins en trésorerie : assurance crédit et Factor
  • De vos besoins en investissements, locations, LLD et Crédit-Bail

Les pourcentages moyens de cotisations salariales et patronales dépendront :

  • Du taux Accident du Travail appliqué par la CARSAT et des différentes taxes sur les salaires,
  • De votre niveau de qualification : ouvrier qualifié, agent de maîtrise, cadre,
  • De la convention Collective dont vous dépendrez.
  • De votre besoin de Mutuelle santé
5